Pêche blanche : Un guide pour la sécurité sur la glace.

Pêche blanche : Un guide pour la sécurité sur la glace.

La pêche sur glace est une activité pratiquée au Québec depuis plusieurs années et qui s’est transmise de génération en génération.  Chaque année encore, plusieurs milliers de Québécois pratiquent cette plaisante activité en groupe ou en famille en quête de sensations fortes.

S’il est vrai que ce type de pêche offre un rapport pêche activité sociale des plus intéressants, il n’en demeure pas moins que chaque années au Québec, plusieurs incidents sont rapportés en rapport avec des chutes au travers de la glace, des véhicules disparaissent et autres évènements du genre.

La glace est un élément que plusieurs prennent à la légère et qui peut rapidement tourner une journée familiale des plus divertissante en drame.

Nous vous proposerons aujourd’hui une liste d’éléments à prendre compte tant au niveau de la glace, de la sécurité en générale et autres bonnes pratiques à adopter lorsque vous serez sur la glace à la recherche d’un poisson trophé.

Aucun poisson, aussi prestigieux soit-il, ne vaut la peine de s’aventurer sur la glace si celle-ci ne vous parait pas sécuritaire…

Sans plus tarder, commençons !

 

Les types de glaces

Un des premiers éléments à prendre en considération est le type de glace auquel vous ferez face. Règle générale, il existe deux types de glace. Bien que cela peut sembler être qu’un simple détail, il y a beaucoup à savoir par ceux-ci.

Commençons par la plus fragile des deux, la Glace Blanche.  La glace blanche est généralement de nature opaque (l’on ne peut pas voir au travers) et s’effrite beaucoup plus facilement. Cette glace contient généralement beaucoup de bulles d’air ou même de la neige ce qui rend ce type de glace beaucoup plus fragile. Vous remarquerez que vos trous seront beaucoup plus faciles à percer sur ce type de glace.   Toutes glaces ayant des allures alvéolées devraient vous signaler qu’il y a potentiellement un risque. Notez bien ce détail, car il pourrait vous éviter bien des ennuis !

La Glace Bleue quant à elle, est transparente avec couleur allant du bleu jusqu’au noir. Ce type de glace est celui qui vous confère le plus de sécurité tout en vous offrant beaucoup de plaisir à pêcher. Étant transparent, il vous permet bien souvent de pouvoir assister à ce qui se passe sous la glace et vous permet de voir le combat que vous mèneent vos prises ! Cette glace beaucoup plus solide représente tout de même un danger de chute pour les pêcheurs. Le port de crampons est une nécessité, et ce surtout si vous pêchez sur une surface de glace bleue.

 

La formation des glaces

Maintenant que vous connaissez les types de glace, vous vous devez de comprendre comment celle-ci se forme.  La glace n’est pas une plaque de givre uniforme qui recouvre un basin d’eau.  Les glaces varient en épaisseurs, en solidité et niveau de risque selon l’environnement dans lesquels celles-ci ce forment.

Tout d’abord, la formation de la glace. La glace se forme toujours des bords vers le centre du lac.  Cela est particulièrement important en début de saison alors que la glace peut avoir une épaisseur très favorable près de la rive et être à peine quelques centimètres d’épaisseurs vers le centre du lac. Cette différence d’épaisseur entre la rive et le centre du lac est souvent la cause des véhicules qui s’enfonce sous la glace en début de saison. Il importe de vérifier l’épaisseur de la glace fréquemment. En cas de doute, vérifiez !

Les déplacements d’eau sont une autre particularité qui impactera la formation de la glace. Étant exposée à de l’eau en mouvement, la glace éprouve de la difficulté à gagner en épaisseurs ce qui la rend particulièrement dangereuse. Prenez garde au ruisseau, entré ou sorti de rivières,  car ceux-ci amincissent beaucoup la glace et sont responsables de la pluparts des accidents qui se passent sur la glace.

Beaucoup connaissent les qualités d’isolation qu’offre la neige. Il se trouve que cette qualité soit parfois problématique lors de la pêche blanche. La neige qui recouvre la glace à parfois tendance à isoler celle-ci et donc à retarder sa formation.  Portez attention aux grandes chutes de neige et ce particulièrement en début de saison hivernale.

 

Quelles épaisseurs de glace sont jugées sécuritaires ?

Comme mentionnez plutôt, la glace peut être sujette à plusieurs variables externes qui peuvent avoir pour effet d’affaiblir celle-ci. Voici les épaisseurs qui sont généralement reconnues comme étant sécuritaire pour la glace bleue :

  • 3 pouces ou 7 centimètres ou moins : NE VOUS AVENTUREZ PAS SUR LA GLACE
  • 4 pouces ou 10 centimètres : Solide pour un adulte à pied, en raquette en ski de fond, etc… PORTEZ UNE GRANDE ATTENTION AUX VARIATIONS D’ÉPAISSEUR DE LA GLACE.
  • 5 pouces ou 12 centimètres : Solide pour ou VTT du genre motoneige ou 4 roues.
  • 8-12 pouces ou 20-30 centimètres : Solide pour voiture et petite camionnette
  • 12-15 pouces ou 30 à 38 centimètres : Solide pour VUS et Camion de type pick-up

 Épaisseur de glace minimum recommandée

Si vous êtes confronté à de la glace blanche, assurez-vous de doubler les épaisseurs nécessaires pour vous déplacement. Additionnellement, la glace blanche n’est pas recommandée pour les véhicules à deux roues motrices. Les chances de rester prix sont très élevées avec ce type de glace.

 

Que faire si la glace se brise et que VOUS tombiez à l’eau?

Sécurité lors de la pêche blanche

Restez calme. La panique est votre pire ennemi dans ce scénario. Reprenez sur vous même. Vos

vêtements sont emplis d’air et devraient vous permettre de flotter un moment.

Retournez sur vos pas. La glace vous a permis de vous rendre jusqu’à cette faille donc elle devrait pouvoir vous en sortir. Sortez vos mains hors de l’eau et tentez d’embarquer sur la glace.

Propulsez-vous hors de l’eau avec vos jambes en battant l’eau. Une fois sorti, NE VOUS LEVEZ PAS. Roulez ou rampez plus loin jusqu’à ce que vous ayez la certitude que la glace est plus solide.

Appelez à l’aide et cherchez des secours. L’hypothermie est votre plus grand ennemi à ce stade et vous vous devez de vous réchauffer. Trouvez une source de chaleur, dévêtissez-vous et changer de vêtement.

Rendez-vous aux urgences pour un suivi.

 

Que faire si la glace se brise et que votre AMI tombe à l’eau?

Restez calme et prenez connaissance des options qui s’offrent à vous.

Repérez les secours, les matériaux susceptibles de sortir votre ami de l’eau, les sources de chaleurs etc…

N’ALLEZ PAS vous aventurer près de la faille ou votre ami est tombé. Cette glace est fragile et vous n’êtes en rien utile si vous tombez à l’eau avec ce dernier.

Utilisez une corde, un traineau, foulard ou même votre manteau à la limite pour tenter de sortir votre ami de l’eau. Restez toujours à une distance sécuritaire de la faille et si vous devez vous en approchez, couchez-vous sur le ventre pour répartir davantage votre poids pour prévenir une seconde faille.

Si vous êtes dans l’impossibilité de secourir votre ami, contactez les secours immédiatement. Il n’y a pas une seconde à perdre.

 

Quelques trucs, astuces et bonnes habitudes à adopter lorsque vous pratiquez la pêche blanche

 

  • Portez les vêtements nécessaires !

Il fait froid ! Vous serez exposé aux grands vents ce qui refroidira vos ardeurs ! Portez des sous-vêtements isolants, un habit de neige complet et imperméable et un vêtement de flottaison si possible. N’hésitez pas à apporter une paire de gants de rechanges et un ou deux gilets à manches longues additionelles dans votre sac à dos. Mieux vaut trop que pas assez

  • Ne sortez pas seul sur la glace

Ne prenez pas de chance et sortez toujours avec un partenaire de pêche. Advenant le cas où vous devez absolument allez pêcher seul, avertissez vos proches de votre sorti, votre emplacement et l’heure à laquelle vous serez de retour.

  • Mesurez l’épaisseur de la glace souvent

Mesurez la glace à tous les dix mètres et si vous observez une diminution de la glace, retournez sur vos pas. Mieux vaut être prudent en cas de doutes.

  • Ne fréquentez pas les zones à risques tels les ruisseaux et rivières

La glace est moins épaisse près des zones d’eaux en mouvement et l’épaisseur varie énormément. Regardez les cartes topographiques pour identifier les cours d’eau qui se jette dans votre lac.

  •  Redoublez de prudence lors de vos déplacements de nuits ou lorsqu’il neige

Une erreur arrive si rapidement et vos chances d’être secouru en période de faible visibilité sont très basses.

  •  Munissez-vous d’un système de crampons ou de piolet pour vous sortir de l’eau.Poinçons pour la pêche blanche

Il existe plusieurs produits très intéressants qui vous permettent de vous sortir plus aisément de l’eau. Un modèle particulièrement intéressant consiste de deux poinçons relier par une corde que vous passez aux travers de vos manches de manteau. En cas de chutes, ceux-ci sont attachés après vous et vous permette de rampez hors de l’eau sur la glace.

  •  Lorsque sur la glace, descendez vos vitres de voiture et ne portez pas votre ceinture de sécurité

En cas d’incident, vous pourrez rapidement sortir de votre véhicule et ainsi éviter le pire. Tombez à l’eau est déjà très risquez alors imaginez ce que c’est pris à l’intérieur d’un véhicule immergé.

  •  Gardez toujours un œil sur les gens qui vous accompagnent

La pêche sur glace est une très belle activité de famille et de groupes mais il y a toujours un risque. Assurez-vous de toujours savoir on ce trouvent les membres de votre famille/groupe.

  •  Apportez de la nourriture et boissons chaudes

Une simple barre tendre peut vous redonner beaucoup d’énergie et vous remonter le moral après avoir passé plusieurs heures exposées aux froids de l’hiver. La pêche blanche nécessite beaucoup d’effort physique, car de longues marches sont souvent nécessaires et beaucoup de matériel doit être amené,

  •  Le dernier et non le moindre, évitez l’alcool

Comme vous le savez probablement, l’alcool affecte grandement votre capacité à prendre des décisions. Dans un contexte ou votre vie se joue peut être sur un maigre 4 pouces de glaces, il n’y a pas de chance à prendre. L’alcool serait aussi un facteur aggravant en cas d’hypothermie.

 

En conclusion

Que vous l’appeliez la pêche blanche ou la pêche sur glace, cette activité reste un très bon moyen de profiter d’une belle journée d’hiver en famille ou en compagnie de bons amis.

Profitez bien de votre hiver et racontez-nous vos sortis de pêche via notre forum ! Entre temps, nous vous souhaitons la meilleure des saisons de pêche hivernales possible et n’oubliez pas qu’aucun poisson de vaut la peine d’être pêché au dépens de votre sécurité.

Bonne pêche à tous !

Voici quelques liens susceptibles de vous être utiles pour votre saison de pêche blanche :

Notre forum sur la pêche blanche 

Les secrets d’une brimbale

Quel type d’abris choisir ?

Rejoindre Pêche QC

 

  1. Bonjour.

    Merci pour vos conseils, je vais les mètres en pratique (sauf pour l’alcool, j’en ai peur).

    Je veux aller pêcher sur la glace début février dans le coin de Rimouski. Pas facile de trouver une cabane à louer.

    Auriez-vous des tuyaux à me donner la dessus?

    Merci.

    Répondre
  2. […] En fessant davantage de recherche, j’ai découvert un guide qui parle sur la sécurité lors des activités de pêche blanche. […]

    Répondre
  3. je voudrais savoir quel épaisseur nécessaire pour un village de pèche svp??

    Répondre
    • Bonjour Mathieu,

      Plusieurs facteurs entrent en jeux. Le type de glace, présence ou non de courant, poids des installations, espacement entre les installations, présence de mouvement d’eau (marée ou autre).

      Je crois que de vous renseigner aux près de village qui sont déjà en opération serait avisé.

      Au plaisir,

      Répondre

Laissez une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publié.