Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; SlideshowPluginWidget has a deprecated constructor in /home/mightypecheqc/domains/pecheqc.ca/public_html/wp-content/plugins/slideshow-jquery-image-gallery/classes/SlideshowPluginWidget.php on line 8
Pêcher l’achigan le long des herbiers - Peche QC

Pêcher l’achigan le long des herbiers

Pêcher l’achigan le long des herbiers

Alors que pour certain l’arrivé de la saison hivernale est synonyme de pêche blanche, pour d’autres, c’est le moment de planifier la saison prochaine de pêche à l’achigan!

Donc pour tout ceux qui avez hâte à la fonte des glaces, cet article est pour vous!

Les gros achigans

Tout comme les humains, les achigans ne deviennent pas gros en faisant du jogging tous les matins ! Ils le deviennent en mangeant le plus possible tout en dépensant le moins d’énergie.

Les lignes d’herbier et d’autres végétations aquatiques offrent plusieurs avantages pour les achigans en terme de protection, source de nourriture, et ultimement de confort !

Aujourd’hui, je vais vous présenter quelques faits que vous devriez considérer lors de votre prochaine pêche à l’achigan afin de maximiser vos résultats et ainsi pouvoir croiser le fer avec quelques beaux spécimens.

Un très beau achigan par un de nos membre Bowgar

Un très beau achigan par un de nos membre Bowgar

Pêchez mieux plutôt que plus

Il est facile de penser que de simplement effectuer plus de lancers nous rapporterons plus de poissons, mais en fait, vous pouvez passer toute la journée à lancer et ne rien prendre pour la simple raison que s’il n’y a pas de poisson, il n’y a pas de poisson !

L’été, spécialement lors des journées plus chaudes, la pêche peut devenir particulièrement difficile et il est important de comprendre ce qui motive les achigans.

Donc pour en revenir à nos moutons, les achigans, et surtout les gros, sont des poissons très opportunistes. Les herbiers et spécialement les lignes bien définies leur confèrent à la fois un refuge, mais aussi des cachettes idéales pour mettre en place des embuscades. Les achigans qui côtoient les herbiers sont passés maitres à l’art d’attaquer les proies qui passent sous leur nez et pour retourner aussi tôt dans leur cachette.  Ainsi, ils sont en mesure de se nourrir abondamment et sans aucun effort.

L'achigan ce pêche bien dans les herbiers et nénuphar

Notez la présence d’herbiers et de nénuphars

Les lignes d’herbiers et de nénuphars offrent aussi un excellent couvert qui apportent souvent des eaux légèrement plus fraiches. Bien que les achigans à grande bouche tolèrent bien les températures plus élevées, cette fraicheur est très appréciée des achigans lors des journées plus chaudes.

Finalement, ces zones à forte densité végétales sont aussi des endroits de prédilection pour plusieurs variétés de crapets.  L’avantage que représentent les crapets versus les autres poissons-fourrage est qu’ils requièrent beaucoup moins d’efforts pour être chassés et sont aussi des proies plus consistantes que les autres espèces de poissons-fourrage.

Les leurres à utiliser

Quand les achigans sont très actifs, le choix de leurres est moins problématique. Cependant, quand l’été avance et que les achigans font la fine bouche, le choix des leurres prend tout son sens.

Donc que devons-nous utiliser pour prendre ce valeureux guerrier ?

  • Les grenouilles : Lorsqu’il vient le temps de prospecter les lignes d’herbiers, les fameuses grenouilles en plastique souple au corps vide sont très utiles pour prospecter les couverts végétaux. Leur conception les rend très efficace à ne pas rester pris dans les herbages. Leur action provoque aussi de fortes réactions de la part des achigans à notre grand plaisir !
  • Les jerkbaits : Ils sont très efficaces lorsque ramener lentement avec une action saccadée et un rythme variable. Les attaques surviennent presque toujours après une pause. Les couleurs et modèles se rapprochant des diverses espèces de crapets sont très efficaces.
  • Les Senko : En « Wacky » ou en « Texan » les leurres de type Senko sont toujours très efficaces. Je préconise la méthode « Wacky » lorsque les journées sont plus chaudes. Ne lestez pas votre Senko et laissez le descendre très lentement. Lorsque celui-ci sera rendu au fond, relever tranquillement votre ligne puis laisser votre leurre couler tranquillement. Portez grande attention à votre fil à la surface de l’eau. Dès que vous observé que celui-ci semble se tendre rapidement, ferrez et ramenez.
  • Les jig minnow en drop shot : Finalement, quand vous remarquez que les achigans suivent vos offrandes sans les attaquer, utiliser un jig imitation mené monté en drop shot. Faites le remuer activement devant la ligne d’herbier. Cela aura pour effet de provoquer les achigans à sortir de leur cachette pour venir saisir votre leurre.

En conclusion, lors de votre prochaine sortie de pêche, prenez le temps d’explorer les lignes d’herbiers et rappelez-vous que vous pouvez aussi pêcher à la traine pour varier vos approches !

N’oubliez pas que si vous ne comptez pas manger vos prises, remettez les à l’eau!

Bonne pêche !

Le catch and release est une pratique de plus en plus populaire

Pratiquez le “catch and release” si vous ne consommez pas vos prises

 

Ressources additionelles:

 

Rejoindre Pêche QC

  1. Bien d’accord, tout ce qui est anti-joncs est payant, surtout les grenouilles de surface.

    Répondre

Laissez une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publié.