[Review] Le PitBull : un poisson-nageur remarquable!

Parmi les populaires poissons-nageurs, les “squarebills” occupent une place de choix. Les grands classiques que sont les StrikeKing et cie n’ont qu’à bien se tenir, Berkley entre en force avec ce modèle remarquable en tout point : le PitBull. Son seul défaut? Il n’est pas encore facilement accessible au Québec (Avril 2017).

 

Photo no 1 : Le tout nouveau PitBull de Berkley

IMG_1688_2.jpg

La scène est classique : un pêcheur arrive sur un plan d’eau qu’il ne connaît pas. Il souhaite couvrir beaucoup d’espace en peu de temps afin d’identifier les lieux où se tiennent les poissons. Plusieurs techniques sont possibles. Quand je suis dans une baie peu profonde et que je lance de la grève, mon leurre préféré est de loin de type squarebill.

Les caractéristiques de ce poisson-nageur

Le squarebill tient son nom à sa bavette — ou lèvre inférieure — qui est de forme “carrée” ou quasi rectangulaire. La très grande majorité des poissons-nageurs en possède une qui soit ronde ou ovale (plus ou moins longue selon la profondeur que l’on veut atteindre). Or, la forme “carrée” du squarebill lui permet d’éviter les obstacles d’une façon fort différente et efficace devant beaucoup d’obstacles : le leurre bascule et protège, de ce fait, les hameçons. Même en zone difficile, il se fraye un chemin avec une relative aisance. Lorsque l’on cible un plan d’eau peu profond qui a des rochers saillants, des branches ou des herbes, ce type de leurre est tout indiqué. Personnellement, c’est celui que je préfère lorsque je pêche depuis la berge ou les deux pieds dans moins de 30 cm d’eau. Ce poisson-nageur se tient naturellement près de la surface (30 à 150 cm) et évite avec facilité la très grande majorité des obstacles. J’en ai très rarement perdus.

Une recette éprouvée

Les grands classiques de ce type de leurre sont fabriqués par StrikeKing, Arashi et LuckyCraft, et j’en possède plusieurs. J’apprécie tout particulièrement les derniers que je trouve durables et très efficaces. Bien sûr, je devais passer une commande aux “States” ou me fier sur les stocks irréguliers des magasins du Québec, mais globalement, je les garde plus de deux ans — à moins de malchance — et j’étais totalement satisfait. Ma technique est très simple, quand j’arrive sur un nouveau plan d’eau et que je lance depuis la grève, 90% du temps, je prends en tout premier lieu un squarebill pour explorer les lieux et attirer les poissons les plus actifs.

En novembre dernier, un ami des États-Unis m’a appelé pour me parler d’un nouveau produit qui l’enchantait: le PitBull. Le modèle 5.5 est — comme son nom l’indique — un modèle un peu plus lourd qui vise plutôt les cinq pieds et demi.  PêcheQc.ca en a obtenu deux copies en preview.

Photo no 2 : Vue de face du modèle “perchaude”

IMG_1689_1.jpg

 

La première impression est emballante. La fabrication générale est extrêmement soignée. Les patterns de couleurs sont magnifiques sur les deux modèles et extrêmement réalistes. Le fini laqué est très résistant aux coups — on a essayé de le marquer par les méthodes classiques (ongles, clou, etc.). L’œil à trois dimensions est saisissant. Le tout respire la qualité et la solidité, mais la grande surprise se situe au niveau des trépieds. On est très loin des hameçons de mauvaise qualité auxquels Berkley nous avait habitués ces dernières années (j’ai arrêté d’acheter les “shads” de cette compagnie à cause de cela). Avec l’acquisition d’une compagnie respectée d’hameçons — dont je n’ai pas réussi à retrouver le nom —, voici que Berkley a lancé à l’automne 2016 une nouvelle gamme de crochets: les “Fusion 19”. Les PitBulls sont dotés de ces trépieds chromés noirs d’une solidité que je n’ai jamais vu auparavant dans des modèles “de série”. Seuls des trépieds achetés séparément (j’ai fait cela à une certaine époque : payer deux fois!) de marque Gamagatzu me paraissent à peu près équivalents en finition et en solidité. De plus, ils sont aiguisés à la perfection. À ce chapitre, le PitBull se démarque radicalement et ce, à un prix avantageux par rapport à la concurrence (7,99-8,49 $Can).

 

Notre appréciation

Le nouveau PitBull de Berkley s’est rapidement hissé au sommet de mes leurres préférés. Déjà, le type squarebill figurait très haut sur ma liste— j’étais abonné aux grands classiques du genre —, mais cette fois, je l’avoue, j’ai été complètement conquis par le nouvel arrivé. En ouvrant cette gamme de produits, Berkley frappe un coup-de-circuit. J’aurais préféré tester le 3.5 — car c’est plutôt dans ce format que j’utilise un squarebill —, mais s’il ressemble à son grand frère, aucun doute qu’il prendra tranquillement la place des autres. Désormais, pour moi, un must et certainement l’un des premiers leurres que je lancerai à l’ouverture de la saison de pêche 2017 !

Notre évaluation : 4,5/5.

 


 

Cet article est aussi paru dans le forum de PecheQC.ca où des pêcheurs commentent et échangent sur son contenu. Vous pouvez lire le commentaire en consultant le forum au lien indiqué ci-dessus, ou mieux, vous pouvez vous inscrire pour participer pleinement aux forums de PecheQC.ca.

  1. Les squarebills sont très utile pour la pêche dans les branches! Et que dire de leur efficacité pour l’achigan. Merci pour l’article Joel!

    Répondre

Laissez une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publié.